Interprétation

Professionnel de la communication, l’interprète transpose oralement des propos d’une langue dans une autre.

Quatre principales méthodes sont associées à l’interprétation et, dans la plupart des cas, l’interprète est habituellement censé travailler à partir d’une ou de plusieurs langues étrangères vers sa langue maternelle et vice versa. 

  • L’interprétation simultanée est la transmission de propos de l’orateur après un court décalage, en général grâce à un matériel électronique; 
  • L’interprétation consécutive est utilisée dans les discussions en groupe restreint et les négociations. L’interprète parle après l’intervention. 
  • La traduction à vue est un processus selon lequel l’interprète traduit oralement un document avec peu ou pas de préparation.
  • L’interprétation chuchotée ou le chuchotage est une technique qui consiste à chuchoter l’interprétation des mots de l’orateur dans l’oreille de l’auditeur après un court décalage sans avoir recours à du matériel électronique.   

L’Interprétation de conférence

L’interprète de conférence transpose oralement des propos d’une langue dans une autre lors de discours, de réunions, de conférences et de débats, tout en respectant fidèlement le contenu. Il interprète habituellement à partir d’une ou de plusieurs langues étrangères vers sa langue maternelle. Il se peut aussi que l’on retienne ses services pour interpréter de sa langue maternelle vers sa première langue étrangère, mais jamais vers sa deuxième langue étrangère.   

L’interprète de conférence puise non seulement dans ses connaissances générales, mais il travaille aussi sur la terminologie et des glossaires pour se préparer à la conférence à laquelle il participera. La grande majorité de son travail se fera en mode d’interprétation simultanée.  

L’interprétation judiciaire

Spécialiste de la communication, l’interprète judiciaire a un rôle essentiel dans l’administration de la justice en permettant aux personnes ayant une connaissance limitée des langues parlées en cour, dans les tribunaux et lors de rencontres préparatoires juridiques de participer aux délibérations. Il est tenu de fournir une interprétation exacte et impartiale qui est fidèle au message original.

L’interprète judiciaire doit avoir une solide connaissance de la terminologie et du processus juridiques, et peut être appelé à interpréter dans le cadre d’audiences préliminaires, de dépositions, de mises en accusation, de procès, de rencontres juridiques, etc. L’interprète judiciaire travaille tantôt en mode consécutif, tantôt en mode simultané. 

L’interprétation judiciaire est un exercice intellectuel difficile qui exige une formation approfondie et un sens éthique bien aiguisé, en plus d’une connaissance approfondie des langues concernées.

L’interprétation médicale

L’interprète médical travaille avec des patientes et patients dans les hôpitaux, les cabinets de médecin, les cliniques de santé publique et d’autres établissements de soins de santé. Il interprète consécutivement entre les patients et les professionnels de la santé en misant sur ses compétences d’écoute exemplaires et en regardant le langage corporel pour transmettre des messages sur les préoccupations de santé physique et mentale. Il se peut qu’on lui demande d’interpréter des faits liés aux antécédents médicaux, aux procédures chirurgicales, aux soins postopératoires et à l’usage adéquat d’ordonnances, et d’aider à fixer des rendez-vous de suivi. 

Il arrive parfois qu’un interprète médical ait à expliquer des différences culturelles, d’où l’importance de posséder un grand vocabulaire de termes médicaux et d’innombrables connaissances de la culture associée à leurs langues professionnelles. L’interprète médical a accès aux renseignements personnels des patients et doit être impartial, objectif et respectueux de la confidentialité en tout temps. Il se peut que l’information transmise par un patient soit difficile sur le plan affectif; l’interprète médical doit rester calme en dépit d’une situation stressante pour être en mesure de communiquer l’information de façon impartiale et exacte. Parce qu’il pourrait être associé à des conversations entourant la fin de vie, l’interprète médical doit s’y préparer mentalement. 

En outre, l’interprète médical doit être prêt en tout temps à faire de la traduction à vue de formulaires de consentement ou à aider les patients à remplir ces documents avant la tenue de consultations avec des professionnels de la santé. 

L’interprétation communautaire

L’interprète communautaire offre de l’aide linguistique aux personnes qui n’ont pas accès aux services publics en raison d’obstacles linguistiques. Il travaille dans des contextes et des situations communautaires, notamment dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la sécurité publiques, des assurances, du maintien de l’ordre, du travail social, de l’hébergement et des questions juridiques en dehors des procédures judiciaires. L’interprète communautaire fournit des services d’interprétation consécutifs, mais on lui demande parfois de traduire à vue des documents pour les clients.